LES FLEURS DE BACH

Le Docteur Edward Bach, médecin anglais, a mis au point 38 concentrés individuels (teintures mères) de plantes médicinales sauvages auxquelles il faut ajouter le « Rescue », une combinaison de cinq concentrés mélangés dans un même flacon. L’originalité du concept de Bach réside dans l’enregistrement vibratoire de la plante dans l’eau par un procédé lié au rayonnement solaire.

Les 38 concentrés, appelés « Harmonisants », correspondent à 38 formes de comportements qui sont les principales sources de notre mal-être. L’idée suivie par le docteur Bach est que les troubles psychiques constituent le terrain dans lequel se développent autant les maladies somatiques que psychiques.

Les Harmonisants de Bach ont donc pour but de dégager toutes les vibrations émotionnelles qui bloquent l’évolution naturelle harmonieuse tant physique que psychique de notre corps. Ils tendront à éliminer du corps ces vibrations stagnantes, en douceur et au niveau souhaité, sans produire aucun effet secondaire néfaste.

L'APPROCHE RADIESTHESIQUE

Rechercher les causes psychiques, mentales, émotionnellement ou spirituelles de nos maux est extrêmement difficile. Le plus souvent, nous n’en sommes même pas vraiment conscients tant elles sont masquées par le quotidien ou enfouies – parfois volontairement – au plus profond de notre inconscient.

Sélectionner les Harmonisants de Bach selon les formules traditionnelles, basées sur les réponses données à des questions spécifiques, est aussi hasardeux qu’aléatoire. Seul un psychothérapeute pourra, au fil des séances, retrouver les causes et déterminer les remèdes appropriés.

Il est parfois suggéré de choisir les Harmonisants en passant simplement en revue des représentations imagées des plantes et en ne gardant que celles qui « nous interpellent » ou pour lesquelles nous éprouvons de la sympathie. C’est une recherche intuitive qui n’est pas accessible à tous, surtout lorsque nous nous sentons mal, et dont les résultats sont alors peu probants.

C’est ici que la radiesthésie offre un atout majeur. Les Harmonisants de Bach émettent (comme tout corps) une vibration spécifique. En comparant par radiesthésie cette vibration à celle que notre organisme requiert pour rétablir son équilibre vibratoire, nous obtenons un remède approprié à notre problème.

Cette démarche se fonde sur le principe du rayon d’union bien connu des radiesthésistes. La méthode est appliquée pour les 38 harmonisants, ce qui permet de sélectionner ceux qui sont les plus utiles.

LA SYNTONISATION

La mémoire de l’eau est d’une efficacité fantastique. Toute l’homéopathie s’appuie sur elle et ses performances, même décriées par certains, ont pu convaincre des millions d’utilisateurs.
En additionnant à de l’eau de source un certain nombre de gouttes des Harmonisants sélectionnés, on obtient une « syntonisation » spécifique à nos besoins au moment de l’analyse. Un peu d’alcool à 40° (Eau de vie) ajouté au mélange lui garantit une grande longévité, comme c’est le cas pour les Harmonisants de Bach eux-mêmes.

La syntonisation obtenue se consommera tout simplement de la même manière que les Harmonisants d’origine.
Son usage sera aussi associé à une démarche dynamique de l’utilisateur. Je lui fournirai une sélection de 3 phrases dont la lecture accompagnera utilement chaque prise de gouttes afin d’en renforcer les effets (méthode J. Florek).