INTRODUCTION à la Radiesthésie

Toute vérité franchit trois étapes. D'abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence. Arthur Schopenhauer

Pour moi, la radiesthésie est une évidence et ce n’est pas parce qu’elle est décriée par certains qu’elle en a moins d’intérêt. Loin d’être une « magie » réservée à de quelconques illuminés, elle consiste en une démarche systématique et rigoureuse. Sans rigueur elle ne mène qu’à des résultats farfelus et c’est sans doute ce qui la dévalorise aux yeux de ceux qui ne croient qu’en ce qu’ils peuvent expliquer avec leur science.

L’acte de radiesthésie consiste à obtenir de manière intuitive et sensitive une réponse à une question en utilisant généralement un pendule ou une baguette. (Josy Florek « Favoriser ses objectifs par la puissance vibratoire des Ondes de forme »). Etre radiesthésiste demande dès-lors de pouvoir se connecter au rayonnement émis par le sujet ou l’objet de la recherche. Car tout ce qui existe dans la nature est énergie, tout y vibre et détient une « signature énergétique » propre qui l’identifie et permet de s’y connecter.

Le pendule (ou la baguette) n’est pas plus un engin divinatoire que magique. C’est la sensibilisation de l’opérateur au plan vibratoire qui provoquera des mouvements inconscients de sa main, lesquels seront simplement amplifiés et rendus perceptibles grâce au pendule. Une signification conventionnelle stricte donnée à ces mouvements permettra alors de décoder les résultats obtenus.

La radiesthésie est donc un outil qui offre la possibilité d’utiliser l’interdépendance universelle en se connectant à la vibration qu’émet tout minéral (simple ou complexe) et tout être vivant. Cet outil ne demande pas de détenir un don particulier. Il suffit d’apprendre à s’ouvrir au domaine intuitif et à n’être – et ce n’est pas toujours évident – qu’un canal, qu’un couloir d’échange énergétique, parfaitement neutre. Dès que cette étape est franchie, d’innombrables domaines d’application peuvent être envisagés.

Personnellement, je me suis passionné surtout pour quelques facettes du champ d’action de la radiesthésie : les CAILLOUX DE BUSBY (puissance vibratoire des nombres), la BUSBYPUNCTURE (alternative à l’acupuncture mais sans aiguilles), la syntonisation des FLEURS DE BACH (en approche radiesthésique), les HUILES ESSENTIELLES (en approche radiesthésique), notamment. La recherche de disparus (personnes, animaux, objets) n’entre pas dans mes compétences et je ne pratique jamais la radiesthésie médicale.