QUAND FAIRE APPEL AU GEOBIOLOGUE ?

A TITRE PRÉVENTIF

1. POUR CHOISIR LE TERRAIN OÙ VOUS ALLEZ CONSTRUIRE

Déjà les Babyloniens et les Romains faisaient paître du bétail sur le terrain où ils envisageaient de construire. Après cela, ils autopsiaient leurs bêtes pour vérifier l’état des viscères. Si elles n’étaient pas saines, ils ne bâtissaient pas à cet endroit.

Avant de vous engager définitivement à acheter un terrain, il est impératif de vérifier ce qui pousse sur ce terrain car, à l’image du bétail, un arbre souffre quand il est situé sur un point géo-pathogène et sa souffrance se traduira par une croissance inharmonieuse. Même les plantes basses pourront indiquer si le sol pose problème. Consultez alors un géobiologue afin de bâtir en sérénité et vivre en harmonie avec votre « coin de terre ».

2. POUR L’ORGANISATION DE VOTRE MAISON

Si jusqu’il y a quelques siècles, les seuls dangers venaient de la terre, il n’en va plus de même. La majorité des perturbations proviennent aujourd’hui des matériaux, des formes de l’architecture, de l’aménagement, des pollutions électromagnétiques intérieures et environnementales, des technologies, des équipements, etc… Là aussi, le géobiologue pourra vous guider dans la conception d’un habitat où il fera bon vivre.

EN RÉ-HARMONISATION

NOUS NE SOMMES PAS TOUS EGAUX FACE AUX POLLUTIONS.
C’est un fait que personne ne conteste. S’il est toujours déconseillé de fumer, certains fumeurs vivent en santé jusqu’à un âge canonique et d’autres finissent leurs jours prématurément dans la souffrance. Et ce qui est vrai pour la tabagie, l’est pour chaque chose.

Néanmoins, si un lieu géo-pathogène l’est dans l’absolu, la résistance de l’un n’implique pas celle de l’autre. Ne vous fiez donc pas à ceux qui vous diront que ce problème est « dans votre tête » et agissez. Il suffira souvent d’une visite pour déceler les causes du mal, pour déterminer ce qui perturbe l’harmonie de votre relation avec votre habitat. Et n’oubliez pas que l’être humain endormi est jusqu’à 400 fois plus vulnérable dans son sommeil qu’à l’état éveillé.

Si vous êtes sujet aux insomnies, au manque de dynamisme, à la dépression, au découragement, à une impression de malaise chez vous, c’est peut-être simplement lié à votre lieu de vie. Si vous êtes faible, anémique, que vous manquez d’appétit ou de sommeil, que les résultats médicaux ou les performances intellectuelles sont faibles, n’incriminez pas les médecins mais posez-vous la question de savoir si ce n’est pas précisément « à la maison » que les choses vont moins bien. Le géobiologue interviendra utilement sur les facteurs qui perturbent l’harmonie entre vous et votre habitat.