VOUS OU VOTRE HABITAT ?

La grande majorité des lieux présente des perturbations qui peuvent nuire au bien-être des habitants, qu’ils soient hommes ou animaux. Peu de sites sont parfaitement neutres, moins encore sont favorables en eux-mêmes à une évolution idéale de la vie humaine ou même animale.

Qui n’a pas une ligne haute tension, de chemin de fer, de tram à proximité ? Qui n’habite pas sur un lieu marqué (parfois au fer rouge) par l’histoire ? Qui ne rencontre pas dans son habitat un « nœud » Hartmann ou Curry ? Qui n’a pas de faille, de cours d’eau ou de nappe aquifère sous son bien ?

Peu, très peu de gens peuvent échapper à ces éléments perturbateurs de bien-être. Et si on y ajoute les antennes, les radars et les ondes en tous genres, la question devient : reste-t-il un endroit sain ?

MAIS VOUS N’ETES PAS VOTRE VOISIN !

Nous sommes des individus ! Tous différents ! Certains dorment à poing fermé dans un château hanté, d’autres craignent simplement le noir dans leur chambre douillette. Nous avons tous nos points forts et faibles.
Ce qui vous empêche de vous sentir bien chez vous ne perturbe pas pour autant votre conjoint, ni votre chat. C’est donc de VOUS que je pars, non des anomalies énergétiques théorique de votre habitat. Si elles ne vous gênent pas, ne jouons pas à l’apprenti sorcier au risque de créer d’autres perturbations non contrôlées plus préjudiciables peut-être.

VOUS, VOS PROCHES.

Peu vous importe qu’un de vos proches dorme parfaitement chez vous alors que vous êtes devenu insomniaque. Ce qui importe, c’est que chacun se sente bien dans votre maison ou votre appartement.

Il n’est par contre pas intéressant de tenter de transformer votre habitat en un endroit ultra-clean en intervenant au-delà de ce dont vous avez besoin pour être bien. Dans un espace trop épuré vous ne vous ressourcerez plus non plus.

Je prends donc en considération chaque personne qui vit chez vous et je fais autant de pré-analyses qu’il y a d’occupants permanents. A cette fin, je réalise un témoin photo-bio de chacun pour déterminer par radiesthésie sa sensibilité à tel ou tel élément qui le perturbe personnellement.

Le rapprochement de ces divers éléments me donne alors la liste des perturbations sur lesquelles il faut agir. Le traitement géobiologique que j’effectue est décrit plus loin dans la page « ma méthode ».

Dès que les perturbations sur lesquelles j’interviens sont traitées, je vérifie à nouveau, par radiesthésie, le niveau biotique des pièces « de vie » de votre habitat eu égard à chaque personne dont je me suis occupé. Après cette intervention, chacun pourra vivre dans un endroit où il évoluera en harmonie et en bien-être.